1. Curistes
  2. La médecine thermale aujourd'hui
  3. C'est quoi la médecine thermale ?

Qu'est-ce que la médecine thermale ?

2 000 ans de médecine thermale

Depuis que l’homme a découvert les vertus des eaux minérales, il y a plus de 2000 ans, la cure thermale a démontré son efficacité sur de nombreuses pathologies : arthrose, rhumatologie, dermatoses, eczéma, allergies, asthme, dysfonctionnements métaboliques, sciatiques… 
La France compte plus de 700 sources d’eaux bienfaisantes dont les vertus thérapeutiques sont reconnues par l’Académie de Médecine. 

Cette approche thérapeutique est plus que jamais pertinente pour faire face à l’allongement de la durée de la vie, aux maladies chroniques et à la qualité de vie médiocre de nos modes de vie modernes.

 

 

La cure thermale : 3 semaines de soins pour un traitement global

Une cure thermale est généralement prescrite en alternative aux médicaments, même si elle peut également l'être en complément de traitements «classiques». 
Les 18 jours de soins sont nécessaires pour bénéficier pleinement des effets du traitement. 
Les soins thermaux (bains, douches, massages...) en constituent l'essentiel. 
Les échanges avec les médecins participent à la sensibilisation et la prévention pour permettre au curiste d'apprendre à mieux vivre avec sa maladie. La médecine thermale concentre ainsi avant tout ses attentions sur la personne, c'est là l'une de ses différences avec la médication.

Une thérapeutique source d'économies pour le système de santé

Plus de 500 000 personnes suivent chaque année une cure thermale.
Elles témoignent des bienfaits du thermalisme, tout comme les milliers de médecins spécialisés qui leur prescrivent ces cures. Depuis 1947, elles sont prises en charge par la Sécurité Sociale, selon une grille de soins normalisée et adaptée à chaque pathologie.

 

 

 

La cure thermale : comment ça se passe ?

Le parcours de l'eau thermale

 

Bains de boue, piscines thermales, douches à jets… ces soins qui vous sont prescrits par votre médecin thermal ont un point en commun : l’eau. Mais, comment est-elle acheminée jusqu’à vos cabines de soin ? Partez à la découverte du parcours de l’eau.

Le parc thermal français c'est :

770

sources d'eau minérale naturelle

répertoriées en France

400

sources exploitées

par les établissements thermaux et/ou à des fins d'embouteillage

1er

patrimoine

hydrothermal européen

À chaque région, ses eaux caractéristiques

Classification des eaux

Composition

Localisation dominante

Eaux sulfuréesPrésence de sulfures et d'hydrogène sulfuré
(sodiques, calciques, thiosulfatées, chloro-sulfurées)
Pyrénées (zone axiale)
Eaux sulfatéesAnions sulfates prépondérants
(sodiques, magnésiennes, calciques, ferrugineuses)
Pyrénée nord, Alpes, Vosges
Eaux chloruréesAnions chlorures prépondérants
(sodiques fortes, sodiques faibles)
Pyrénées nord, Alpes, Jura, Savoie
Eaux bicarbonatéesAnions bicarbonates prépondérants
(sodiques fortes, sodiques faibles)
Massif Central
Eaux oligo métalliques, oligo minéralesFaiblement minéralisées
(indéterminées)
Bassin Aquitain
Eaux caractérisées par un élément rareArsenic, fer, cuivre, sélénium/

 

Quels sont les effets thérapeutiques de l'eau thermale ?

Oops, an error occurred! Code: 20220813110020dcd7ac36